Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 18:02

Le site web de LAC en Périgord (Littérature art et culture) vient de consacrer une page à votre serviteur. A découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous

 

 

 

http://www.lac-en-perigord.com/Rencontres_Laurent_Derne.htmlphoto r

 

 

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 08:47

Laurent Derne pose son regard sur le patrimoine briviste

 

 regards-copie-1.jpg

 

 A l'occasion de la 30eme édition de la Foire du livre, j'ai participé en compagnie de quatre auteurs à la parution d'un ouvrage collectif baptisé Brive et le pays de Brive, Regards sur un patrimoine, publié aux Nouvelles éditions Loubatières (29 euros). Un bel ouvrage, prétexte à musarder entre les vieilles pierres, l'histoire et les saveurs qui façonnent le terroir local.

 

regards-2.jpg

 

 

 Table des matières

  

Brive, promenade patrimonialeFrédéric Le Hech
Le Pays de Brive, un défi à l’histoireJean-Michel Valade
Le bâti rural, une somme d’originalitésJean-Pierre Lacombe
Églises romanes du bas-pays corrézienDavid Marmonier
Mille saveurs sur un plateauLaurent Derne

  

 

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez feuilleter une vingtaine de pages de l'ouvrage qui sort en librairie... aujourd'hui même !

http://www.loubatieres.fr/?p=1399

                                                                                                                              Laurent Derne

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 08:23

Regards sur le patrimoine briviste

 Le premier week end de novembre est dévolu depuis maintenant de longues années à la Foire du livre de Brive (Corrèze), foire-brive-11-copie-1.JPGdeuxième événement national du genre par le nombre d'auteurs présents (près de 400), la qualité des maisons d'éditions représentées et le nombre de visiteurs recensés (près de 100.000) sur trois jours. 

 

Vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 novembre, je participerai à sa 30ème édition à travers deux ouvrages criminels Crimes et faits divers Corrèze-Cantal et Crimes et faits divers Périgord, parus chez Geste éditions, ainsi qu'une nouveauté : Brive et le pays de Brive, Regards sur un patrimoine, ouvrage collectif publié aux Nouvelles éditions Loubatières.

 

Grâce au lien suivant, vous pourrez accéder à une vingtaine de pages de ce "beau livre" mêlant clichés et textes de spécialistes sur les vieilles pierres, l'histoire et la gastronomie locales. Le patrimoine corrézien en somme :

 

  

link http://www.loubatieres.fr/?p=1399

 

 

Laurent Derne

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 16:47

Laurent Derne à la Foire du livre de Brive

 

foire brive accréditDurant trois jours, Brive (Corrèze), a abrité le deuxième salon du livre hexagonal par son importance, après celui de Paris. L'auteur que je suis tient à remercier vivement ses fidèles lecteurs ainsi que tous ceux qui, de près ou de loin, lui ont manifesté leur soutien. Le jour où je commencerai à parler de moi à la troisième personne, tel un Jules César de pacotille, n'hésitez pas à me le faire savoir !!! 

Criminellement vôtre...

 

 2 crimes

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 08:31

Stéphane Bourgoin dissèque l'âme des serial-killers

 

bourgoin.jpg

 

Me découpera-t-il en rondelles pour cette comparaison ? Je sens bien que je prends quelques risques. D'autant que son "carnet de bal" n'a rien à envier à ceux des plus grands Affranchis... Allez, tant pis, j'ose ! Pour les non-initiés, Stéphane Bourgoin est un peu au serial killer ce que Pierrette Bres est au galop à Vincennes : un étendard, une figure de proue, mieux, le spécialiste mondial de la question. Mais son champ de course ressemble à s'y méprendre à la lie de l'(in)humanité. Pénitentiers US, quartiers de haute sécurité et interviews de types dont le seul patronyme (Ed Kemper, Henry Lee Lucas, Arthur Shawcross) suffirait à faire dresser le poil sur les avants-bras d'un Sébastien Chabal  ou de toute autre ballerine de l'Opéra de Paris.

Car  - et c'est là toute la différence avec les reines des hippodromes - Stéphane Bourgoin voue sa vie à décrypter l'évolution d'un individu vers le meurtre de masse. Il se frotte physiquement et dissèque les âmes de ces tueurs impitoyables, qu'ils soient cannibales, vampires ou rois de la décapitation. Ses entretiens privés avec ce que la barbarie fait de plus subtil renvoient inévitablement aux images du Silence des Agneaux et de son personnage pincipal, Hannibal Lecter, au regard aussi glacial qu'une belle-mère rencontrant son futur gendre pour la première fois.

De sa connaissance approfondie du sujet, Stéphane Bourgoin tire des conférences, qu'il distille auprès d'enquêteurs professionnels, mais aussi et surtout, pour nous, grand public, des documentaires et des livres. Je vous recommande à ce sujet Le livre noir des Serial Killers (Grasset), paru il y a déjà quelques années, et que je viens de dévorer... sans mauvais jeu de mots. Âmes sensibles s'abstenir !

 

 avatarLaurent Derne

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 20:18

Le Journal du Périgord    goûte aux crimes

 

Dans l'un de ses récents numéros, Le Journal du Périgord, mensuel reconnu et apprécié en Dordogne, a publié une critique de Crimes et faits divers Périgord. Avec la vanité, le nombrilisme et l'ego hypertrophié qui le caractérisent, l'auteur que je suis vous propose d'en partager la lecture !


journal-perigord-3.jpg

 

avatar

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 21:38

"J'ai attaqué Harlan Coben "

 

Coben.jpg

 

Je viens d'attaquer le dernier polar d'Harlan Coben, "Sans laisser d'adresse" (Belfond noir)... Je vous le chroniquerai très prochainement...

 

 

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 08:00
Parution
La femme criminelle
est-elle l'égale de l'homme ?



La figure de l'empoisonneuse (de Marie Lafarge à Violette Nozières), la femme auteur d'abus sexuels, la terroriste, l'épouse sanglante... C'est à ces mythes que s'attaque Figures de femmes criminelles, de l'Antiquité à nos jours, paru aux Publications de la Sorbonne (35 euros). Une demi-douzaine de d'historiens, de criminologues, et de juristes se sont penchés sur l'ultime tabou. La mère protectrice, la soeur aimante, l'amante délicate seraient-elles des constructions de l'esprit ? La femme est-elle l'égale (criminelle) de l'homme ?

Alors que la part des femmes dans la criminalité est restée moindre que celle des hommes et que le droit contemporain traite les deux sexes à égalité, pourquoi le récit de leurs crimes les transforme-t-elles si facilement en monstres ? La féminisation accrue de la magistrature modifiera-t-elle ce regard ?

Laurent Derne avatar


Pratique
:
Figures de femmes criminelles, de l'Antiquité à nos jours (Publications de la Sorbonne), 35 euros.




Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 14:00

Coco givrée,

à claquer... des dents !

 

Sa verve, elle la puise dans la gouaille de ces soiffards de la butte Montmartre où elle a fait son nid, tout comme son ami, le réalisateur Jean-Pierre Jeunet (Amélie Poulain). Dans le verbe imagé des professionnelles du quartier de Pigalle. Dans le vocabulaire putassier des flics de la Mondaine. Ses personnages suintent une humanité souvent désabusée par les revers de la vie. La plume est vive et l’intrigue vous saisit par le revers du veston comme le ferait un mauvais garçon prêt à en découdre pour un regard de travers ou le simple plaisir d'effrayer le bourgeois…

 

Coco givrée
Coco givrée (Belfond) par Nadine Monfils, 264 pages, 18,50 euros.

Avec Coco givrée (Belfond), Nadine Monfils  signe un nouveau polar déjanté, dans le pur style iconoclaste que revendique la romancière belge (voir bio ci-dessous). Pour qui s’est repu des longs métrages Les convoyeurs attendent, Dikkenek ou C’est arrivé près de chez vous, l’humour noir de nos voisins du nord témoigne d’une puissance inégalée. Benoît Poelvoorde pourrait aisément camper un personnage de Nadine Monfils. Drôle mais grave. Détaché mais fêlé, de l’esprit jusqu’au cœur. Givré, en quelque sorte…

 

L’intrigue de ce roman se noue à Pandore, le jour de la fête des bonshommes de neige. Une fillette passe de vie à trépas en plein nuit, au « carrefour de la mort ». Des années plus tard, d’étranges disparitions surviennent à ce même endroit. Les chose se corsent lorsque des cadavres de fillettes sans yeux sont retrouvés à Pandore, dans des mises en scène macabres inspirées de certaines toiles de Magritte, le pape belge de la peinture surréaliste. Les inspecteurs Lynch et Barn, flanqués de la profileuse Nicki, personnages récurrents chez Nadine Monfils, mènent l’enquête…

Une plongée pétillante au pays des petites horreurs dans un monde hanté par Magritte, à la lisière du surnaturel. 



Laurent Derne avatar 

 

 

Nadine-monfils.jpg Repères : Nadine Monfils est belge et vit à Montmartre. Elle est l’auteur d’une trentaine de romans et de pièces de théâtre, dont les polars à succès Monsieur Emile et Une petite douceur meurtrière parus dans la collection « Série noire » de Gallimard. Nadine a également tâté de la réalisation (Madame Edouard) et a reçu le Prix polar 2007 à Cognac pour Babylone Dream (Belfond).   

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 14:00

Parution

Les nouvelles affaires criminelles de France

 

couvcrimes&faitsdivcorreze-cantalRVB Je ne suis pas sectaire. Il n'y a pas que Crimes et faits divers Corrèze-Cantal (Laurent Derne chez Geste éditons, 216 pages, 19 euros) dans la vie !
J'ai donc décidé de vous faire partager quelques coups de coeur en matière de publications ayant trait à la justice et à la criminalité
.

grandes-affaires.jpg

Comme l’écrivait avec ironie Tristan Bernard, « un journal coupé en morceau n’intéresse personne, alors qu’une femme coupée en morceaux intéresse les journaux ». Après le succès du premier tome de la série, Sylvain Larue récidive à travers la parution des Nouvelles affaires criminelles de France. De Lacenaire, le poète assassin, à Michel Fourniret, « l’ogre des Ardennes », en passant par l’affaire du corbeau de Tulle, l’auteur lève le voile sur ces célèbres affaires judiciaires qui ont fait les gros titres de la presse française. Angoisse et frisson garantis !


Pratique : Les nouvelles affaires criminelles de France, par Sylvain Larue (Editions De Borée), 448 pages, 28 euros.

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de laudiencestlevee.over-blog.com
  • Le blog de laudiencestlevee.over-blog.com
  • : Retour sur de vieilles affaires criminelles et la justice du XIXe siècle, principalement en Auvergne, Limousin, Aquitaine et Midi-Pyrénées (Corrèze, Cantal, Périgord...) et décryptage de l'actualité judiciaire. Le blog de Laurent Derne.
  • Contact

Recherche

Liens