Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 14:00

Coco givrée,

à claquer... des dents !

 

Sa verve, elle la puise dans la gouaille de ces soiffards de la butte Montmartre où elle a fait son nid, tout comme son ami, le réalisateur Jean-Pierre Jeunet (Amélie Poulain). Dans le verbe imagé des professionnelles du quartier de Pigalle. Dans le vocabulaire putassier des flics de la Mondaine. Ses personnages suintent une humanité souvent désabusée par les revers de la vie. La plume est vive et l’intrigue vous saisit par le revers du veston comme le ferait un mauvais garçon prêt à en découdre pour un regard de travers ou le simple plaisir d'effrayer le bourgeois…

 

Coco givrée
Coco givrée (Belfond) par Nadine Monfils, 264 pages, 18,50 euros.

Avec Coco givrée (Belfond), Nadine Monfils  signe un nouveau polar déjanté, dans le pur style iconoclaste que revendique la romancière belge (voir bio ci-dessous). Pour qui s’est repu des longs métrages Les convoyeurs attendent, Dikkenek ou C’est arrivé près de chez vous, l’humour noir de nos voisins du nord témoigne d’une puissance inégalée. Benoît Poelvoorde pourrait aisément camper un personnage de Nadine Monfils. Drôle mais grave. Détaché mais fêlé, de l’esprit jusqu’au cœur. Givré, en quelque sorte…

 

L’intrigue de ce roman se noue à Pandore, le jour de la fête des bonshommes de neige. Une fillette passe de vie à trépas en plein nuit, au « carrefour de la mort ». Des années plus tard, d’étranges disparitions surviennent à ce même endroit. Les chose se corsent lorsque des cadavres de fillettes sans yeux sont retrouvés à Pandore, dans des mises en scène macabres inspirées de certaines toiles de Magritte, le pape belge de la peinture surréaliste. Les inspecteurs Lynch et Barn, flanqués de la profileuse Nicki, personnages récurrents chez Nadine Monfils, mènent l’enquête…

Une plongée pétillante au pays des petites horreurs dans un monde hanté par Magritte, à la lisière du surnaturel. 



Laurent Derne avatar 

 

 

Nadine-monfils.jpg Repères : Nadine Monfils est belge et vit à Montmartre. Elle est l’auteur d’une trentaine de romans et de pièces de théâtre, dont les polars à succès Monsieur Emile et Une petite douceur meurtrière parus dans la collection « Série noire » de Gallimard. Nadine a également tâté de la réalisation (Madame Edouard) et a reçu le Prix polar 2007 à Cognac pour Babylone Dream (Belfond).   

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de laudiencestlevee.over-blog.com
  • Le blog de laudiencestlevee.over-blog.com
  • : Retour sur de vieilles affaires criminelles et la justice du XIXe siècle, principalement en Auvergne, Limousin, Aquitaine et Midi-Pyrénées (Corrèze, Cantal, Périgord...) et décryptage de l'actualité judiciaire. Le blog de Laurent Derne.
  • Contact

Recherche

Liens