Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 07:00

Un mauvais Républicain

  vaut mieux qu'un bon anar

 

  

 

avatarIls avaient confondu les élections avec une réunion de famille. Mais pour la balance de la justice, un mauvais Républicain vaudra toujours mieux qu’un bon anarchiste. C'est l'affaire de la semaine...

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

  Extraits de Crimes et faits divers Corrèze-Cantal (Geste éditions) par Laurent Derne :

 

  

"Méfions-nous des apparences et des étiquettes. Surtout des étiquettes. Indomptable rebelle au cœur de braise et au regard de cendres, la Corse a longtemps traîné comme un boulet, la réputation de championne toute catégorie du « bourrage des urnes ». C’était avant les électeurs fantômes de certains arrondissements parisiens. Bien avant qu’un élu perpignanais ne se fasse prendre la main dans une chaussette tapissée de bulletins de vote, comme nos grands-pères garnissaient les galoches de paille ou de papier journal. On ne se méfie jamais assez de l’amplitude thermique au pied des Pyrénées… [...]

10 décembre 1899. A Seilhac, comme à Tulle, les urnes garnissent des bureaux de vote [à l'occasion des] élections consulaires. [...] 

 

 

 Septembre 1900. Neuf mois après l’élection, quatre accusés comparaissent devant la cour d’assises. De nombreuses irrégularités ont été relevées au cours du scrutin. Des absents ont voté. On a émargé pour eux. Et deux candidats au poste de magistrat au tribunal de commerce tenaient eux-mêmes le bureau de vote. Un peu comme si Fidel Castro ou Kim Jong-Il surveillaient en personne le bulletin pris par chaque « électeur » avant de pénétrer dans l’isoloir. Bref, une parodie de démocratie. [...]

 

 

 On a bourré les urnes entre amis et tenté de faire pression sur d’éventuels témoins pour passer entre les mailles du filet judiciaire. [...] Une antienne sournoise s’immisce dans tous les esprits. « Mais pourquoi nous cherchez-vous des poux dans la tête ? ». « Du reste, se gausse le négociant en bestiaux, ces élections sont de vastes blagues ! ». Le président éructe : « Ah ! Bien ! Et c’est avec ces vastes blagues-là qu’on nous donne des conseillers municipaux, des conseillers généraux, des députés, des sénateurs… Non, monsieur, les élections, ce ne sont pas de vastes blagues »."

 

Comment la justice corrézienne du XIXe siècle trancha-t-elle l'affaire ? Réponse dans Crimes et faits divers Corrèze-Cantal (Geste éditions), à retrouver chez tous les bons libraires et sur le web.

 

 

Pratique : Laurent Derne a déjà publié deux ouvrages chez Geste éditions, Crimes et faits divers Corrèze-Cantal, 216 pages, 19 euros et  Crimes et faits divers Périgord, 192 pages, 19 euros.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans Crimes anciens
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de laudiencestlevee.over-blog.com
  • Le blog de laudiencestlevee.over-blog.com
  • : Retour sur de vieilles affaires criminelles et la justice du XIXe siècle, principalement en Auvergne, Limousin, Aquitaine et Midi-Pyrénées (Corrèze, Cantal, Périgord...) et décryptage de l'actualité judiciaire. Le blog de Laurent Derne.
  • Contact

Recherche

Liens