Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 09:00

La prison sans barreaux,

l'arme fatale anti-suicides ?

 

Je l'avoue sans rougir : je ne sais plus trop, aujourd'hui, à quel aumônier me vouer. Il y a peu, le tout sécuritaire prévalait dans le discours martial du chef de l'Etat et de son bras armé à la justice, Rachida Dati. Pour terroriser les délinquants, il fallait créer les peines plancher. Les procureurs généraux de toutes les cours d'appel se faisaient même tancer vertement lorsque le taux d'application de ces peines - à la discrétion des magistrats du siège, excusez du peu, la justice est encore indépendante dans ce pays ! - n'atteignait pas les niveaux attendus par la Chancellerie.

prison.jpg

 

Bref, pour lutter contre la récidive, c'était tout le monde au gnouf, automatiquement, et sans commentaires. On a aussi lancé les chantiers de construction de plusieurs prisons. Car avec plus de 60.000 détenus sous les verrous et des conditions de détention à faire frémir tous les défenseurs des droits de l'homme, en Europe comme ailleurs, il fallait dé-sen-gorg-ger. Désengorger après avoir bourré les prisons à craquer ? Elle était où la logique, là ? Ah oui, j'oubliais la vague de suicides qui fait mauvais genre et rappelle à la République que la relégation au ban de la société et la privation de liberté n'impliquent pas de surcroît le ravalement de l'être humain au rang de bête. 

   

Les peines de moins

de deux ans ferme

aménagées

 

Depuis, les peines de prison ferme inférieures à deux ans - prononcées sans mandat de dépôt - sont toutes aménagées. En clair, les condamnés ne voient plus l'ombre d'une geôle. Et voilà que l'on parle aujourd'hui de la prison sans barreaux. Le secrétaire d'état à la justice évoque même son objectif chiffré : "10% de détenus dans ces établissements" qui privilégient le travail et la confiance à la répression. Intention louable ? Vrai coup de pub ?

 

Mais que comprend exactement le grand public ? Que d'un côté, on parle de tolérance zéro, et que de l'autre, on vide les prisons ? Plusieurs pays européens sont cités en exemple pour ces prisons sans barreaux où le suicide n'existerait pas. La Finlande, entre autres. Pays 15 fois moins peuplé que la France et dont le taux de criminalité ne ferait pas même frémir le Grand Schtroumpf des Sceaux. Selon Le Parisien, 56 évasions de ces prisons sans barreaux ont été recensées dans ses établissements en 2008. L'opinion publique française est-elle prête à accepter, qu'au bas mot, un détenu par semaine se fasse la malle ? Non, vraiment, je ne sais plus trop à quel aumônier me vouer...

 

 

Laurent Derne  avatar 

 

PS : Au fait, 10% de 60.000, ça fait combien, ça... ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Derne - dans actu justice
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de laudiencestlevee.over-blog.com
  • Le blog de laudiencestlevee.over-blog.com
  • : Retour sur de vieilles affaires criminelles et la justice du XIXe siècle, principalement en Auvergne, Limousin, Aquitaine et Midi-Pyrénées (Corrèze, Cantal, Périgord...) et décryptage de l'actualité judiciaire. Le blog de Laurent Derne.
  • Contact

Recherche

Liens